Sombre Clair

Cette nouvelle série parle de 212 vision.fm et quasi triste. aujourd’hui. On se penche dans TRANCHANT sur les projets d’artistes qui tendent à se développer mais qui s’impose à la musique par leur univers déjà incisif.

Quasi triste

Quasi_triste_Hiba_Kahnji_Jeune_austin_Annie.Adaa_Lazza_Gio_TRANCHANT1

Cover réalisée par : @2oooooooooooooo2

D’abord, on teste le tranchant de Quasi triste, un projet de 6 titres. La cover est belle et originale. On peut lire le titre à travers les formes atypiques qui rappellent l’éclectisme des morceaux. Kahnji et Hiba nous proposent une collaboration auditive raffinée qui passe par la pop, le rap et des sonorités digitales. Notre artiste Hiba, n’est pas forcément connu mais ce qui marque l’esprit c’est une construction logique de son projet. Il possède des atouts comme le chant et des mélodies apaisantes. Pourquoi pas l’écouter contre la vitre du bus avec une douce pluie ruisselante…

Featurings affutés : Jeune Austin, AnNie .Adaa et Lazza gio

Le meilleur couteau du projet : « Wilfried  »

La lame la plus atypique : « Amer sous rire  »

la phrase la plus contondante : La douleur serait-elle devenue une mode ?

Un flow incisif : « Wilfried  »

212 vision.fm

mahdiyunglegend_212_VISION.fm_TRANCHANT1

Ensuite, on enchaîne directement sur le projet de Mahdiyunglegend, 212 vision.fm. On ouvre ses oreilles dans une gare de Paris, on est accueilli par une trompette et un homme qui parle à la radio. Un vrai jeu de spatialisation du son est créé. En effet, le projet est doux et pimenté d’interludes pertinents qui nous rappelle l’ambiance des sons qui passeraient à la radio. Notre artiste fait partie du label Redline record. 12 titres sont à écouter et savourer. L’impression globale de l’écoute est tirée vers l’émotion et cela est pas mal amené par des instruments dont des pianos. De plus, la plupart des interludes ne sont pas aux sonorités rap. On termine l’œuvre par un passage d’un concert où on entend le public acclamer Mahdi et conclure en beauté cette épopée sonore.

Featuring affuté : Dracofeuu

Le meilleur couteau du projet : « 3rab  »

La lame la plus atypique : « Interlude Pneumatikkk  »

la phrase la plus contondante : Je suis dans le shit et l’art comme Shakespeare

Un flow incisif : « 38spã  »

Enfin, mes propositions sont purement subjectives et je vous invite surtout à aller découvrir les deux projets pour essayer des nouvelles sonorités. Les articles TRANCHANT seront une série récurrente sur notre site donc n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire sur vos écoutes ! Merci !

Gwévenn Guenard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires