Sombre Clair

Dans la musique et donc le rap, On peut se développer musicalement par le streaming, les concerts ou encore par ses visuels. Cependant une tendance se développe, celle de ne pas faire de concert. Qu’en pensez-vous ? Faut-il faire des concerts pour être un artiste accompli ?

Suite au Grünt Festival 2, c’est Irko, faisant une apparition rare sur scène, qui m’a fait réfléchir à ce sujet. J’espère que vous avez passé un super moment là-bas, nous oui !

On a posé la question aux artistes et ceux des personnalités du milieu pour savoir leur avis sur le sujet. Voici leur réponse.

Thomas Ruée : La polyvalence, son maître mot. Membre de Krumpp, du label Dalia et organisateur du Boomin Fest.

Logo du label Dalia
Logo du label Dalia

Je dirais que pour un artiste accompli, c’est la meilleure façon de développer son audience. Ça me paraît limite une obligation de faire des concerts. Il y a le merch, la tournée etc… Pour les artistes en développement, il faut temporiser, ne pas en faire trop parce que sur le live et le projet, c’est encore en construction et la direction artistique est à peaufiner. Il faut saisir les opportunités. Il faut plus travailler la partie disque que la partie live au début. Surtout les artistes un peu jeunes qui doivent taffer à côté ou autres. On l’a vu avec des projets chez nous, c’est trop compliqué de tout gérer. Il vaut mieux en faire un peu moins et construire des bonnes bases et faire des plus gros concerts, plutôt que des petites jauges.

Les concerts en général sont très importants pour vivre le projet d’un artiste avec une nouvelle saveur, rencontrer son public et obtenir une autre sensibilité. Par contre il faut le travailler sinon ça ne sert à rien. Il faut être sûr d’y aller mais ça permet de lancer sa carrière, lancer l’intermittence.

Rafaelauviah : Une âme de rockeur, un flow de rappeur et une faim de loup.

Pour moi en vrai ça dépend de la direction que veut prendre l’artiste, tu vois dans le rap il y a une énergie qui se dégage qui fait que la scène c’est le passage quasiment obligatoire dans la carrière d’un rappeur. Surtout culturellement où ça a quand même été dans le passé une musique avant tout qui se vivait sur scène.

Mais a contrario il y a des univers où ça marche mieux s’il n’y a pas / peu de concert. Je pense à Khali ou à Menace Santana qui ont fait très très peu de date et qui ont quand même un univers tellement riche et un accomplissement artistique qui se prête limite mieux au fait de ne faire que peu de show.

Après personnellement j’ai vécu la scène avant le studio. J’ai fais partie d’un groupe de rock où on a fait des centaines de dates. Et je pense sincèrement que c’est un exercice qui est intéressant pour apporter une plus-value à un univers et surtout pour promouvoir un projet pour les artistes émergents.

Salah Deen : Le senseï de ton senseï, un humain et un artiste accompli

Yo man ! Alors pour la réponse à ta question ça diffère d’un artiste à un autre. Mais il y a quand même deux cas de figure : Il y a ceux qui se sentent “artiste affirmé” seulement quand ils mettent les pieds sur scène, et il y a ceux qui se sentent déjà “confirmé” même s’ils ne font pas de scènes (pour x raison). Mais pour moi, si je reste derrière un micro toute ma vie entre quatre murs, sans partager des moments sur scène, avec des gens qui aiment la musique tout autant que moi, je pourrais jamais me sentir en toute conscience “confirmer”. À mon avis, la scène c’est les 50% restants d’un artiste s’il veut vraiment s’autoproclamer “artiste”.

Lucie Hurpeau : La plume fine et la réflexion aiguisée, Rédactrice chez IGREK et photographe

Faut-il faire des concerts et des représentations pour être un artiste entièrement accompli, vous en pensez quoi ? Si on part du principe qu’un artiste accompli c’est quelqu’un qui arrive à vivre d’un art qui le passionne, ça prend en compte plusieurs critères : faire ce qu’on aime c’est très subjectif à l’artiste donc ça dépend de sa façon de créer. Mais en vivre ça dépend de plein de paramètres extérieurs. Pour un artiste dans l’industrie musicale, se professionnaliser ça passe traditionnellement par l’écriture d’un son, sa production puis sa promotion devant un public ( tournées). Mais au final à quoi ça sert réellement le live ? À faire sa promotion en tant qu’artiste mais aussi à rencontrer son public. Au-delà de ça, du point de vue de ceux qui travaillent pour produire du live ( salle de concert, smac, arena..), ça leur permet de proposer de la musique à leur public.

Aujourd’hui, pour pas mal de rappeurs, la promotion se fait sur internet principalement. Ils postent les sons qu’ils produisent sur internet et peuvent percer sans s’être jamais produit sur scène. Certains ont une communauté monstrueuse sur leurs réseaux comme J9ueve qui commence actuellement sa première tournée. Ces rappeurs-là vont être attendus directs sur des grosses scènes pour faire leur promotion parce qu’ils ont un public massif qui les attend en live. Mais est-ce qu’ils se sentent prêts ?

Le live ça s’apprend,

Ça demande de la pratique et du travail en amont avec les techniciens sur place. Que ce soit pour le choix de la mise en scène, en lumière, le son… Par exemple, il y a beaucoup d’effets ajoutés en post prod qui peuvent être difficilement reproduits en live comme le DMV. Ça peut être un vrai défi technique.

Au final les rappeurs réinventent le live mais aussi leur façon de vivre de leur passion avec les réseaux sociaux et internet. C’est propre à chacun de choisir sa voie, sa façon de vivre de son art. Mais effectivement le live est un moyen d’explorer de nouveaux horizons et peut-être de s’accomplir davantage.

Sely La Prise : Membre du SPK, DJ de talent et connectique élevée.

Je peux pas parler au nom de tout le SPK comme ça mais je pense qu’être un artiste artiste accompli ça passe aussi par les concerts. Pour moi c’est important de respecter le public et de lui rendre l’énergie et la force qu’il donne. Par contre il faut lui donner des vrais concerts, faire en sorte de faire vivre des moments marquants, d’avoir un vrai impact sur les gens. Pour moi ça sert à rien de forcer pour faire des concerts, faut être patient et attendre le bon événement qui peut être à la hauteur de ce qu’on veut donner.

Syjvhn : Auditeur de rap et de musique en tout genre, beatmaker à ses heures perdues et rédacteur chez IGREK

Selon moi, chaque artiste définit différemment l’accomplissement. Je peux concevoir que faire des concerts ne soit pas dans les priorités de chacun, d’autant plus que tous les genres ne s’y prêtent pas aisément, mais créer des souvenirs en passant du temps avec ses auditeurs me semble primordial. Les concerts permettent de transmettre des émotions plus fortes et une énergie différente ainsi que d’élargir son audience ou tout simplement de marquer les esprits. Je préfère largement découvrir un artiste en live et comme beaucoup d’auditeurs je suis bien moins exigeant face à une scène que derrière un écran. Je n’arrive pas vraiment à voir en quoi faire des concerts pourrait être un inconvénient mais comprends que ce ne soit plus considéré comme quelque chose d’essentiel en raison de la sensation de proximité qui peut être créée par les réseaux sociaux par exemple.

Conclusion

Il faut comprendre l’importance de faire un concert sans oublier de développer sa carrière musicale. En fonction de l’avancée d’un artiste il faut faire des choix. Pour moi personnellement, un concert c’est la plus belle facette d’un artiste car la musique est faite pour être partagé et vécu ! J’espère que cet article vous a plu, on donne de notre énergie pour vous proposer ce contenu donc si celui-ci vous plaît, on compte sur vous pour partager nos articles !

Gwévenn Guenard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires
Le public du festival lillois Les Paradis Artificiels, 2 et 3 Juin 2023

Les Paradis Artificiels : Lille, la prochaine capitale du Rap Français ?


Warning: Undefined array key "_wpupa_attachment_id" in /home/htwv9343/public_html/igrek.fr/wp-content/plugins/wp-user-profile-avatar/templates/wp-author-box-social-info.php on line 90

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/htwv9343/public_html/igrek.fr/wp-content/plugins/wp-user-profile-avatar/templates/wp-author-box-social-info.php on line 90
Nous avons eu la chance d’assister le premier week-end de juin à la quinzième édition du festival Les…