Sombre Clair

Qu’est ce que les NFT ?

NFT, qui est l’acronyme de non-fungible token, ou jeton non fongible en français, ce sont des éléments virtuels et cryptographiques sur la blockchain avec des codes d’identification uniques et des métadonnées (auteur, signature, type, date, …) qui permet de les distinguer les uns des autres.

En un an d’existance ces jetons ont révolutionné le marché de l’art mondial, depuis la crise sanitaire, ces ventes publiques réalisent un record de 2,7 milliards de dollards sur la période de 2020-2021 soit 117% de croissance. Avec la venue des NFT dans les œuvres contemporaines (qui rejoint peinture, sculpture, …), elles aussi ont perçue un bon dans leur vente avec 23% de la part du marché de l’art contre 3% en 2000-2001.

Les NFT dans le rap

Les NFT ont fait leur apparition dans le rap en début d’année aux États-Unis comme Asap Rocky, Travis Scoot ou encore Snoop Dog. En France le premier rappeur a été ICO, qui, en avril dernier a publié 3 morceaux disponible en NFT. Plus récemment, c’est Booba qui a sorti le titre « TN » disponible exclusivement en dans cette monnaie. C’est également son site La Piraterie, qui accepte depuis peu le paiement par crypto monnaie.

Comme nous l’explique Aymane, un développeur avec qui nous avons échangé :

Je pense que l’objectif des rappeurs est avant tout économique, puisque les NFT permettent d’échanger des objets virtuels (ici des titres de musique par exemple) en échange de cryptomonnaies, ce qui évite de passer par les intermédiaires. Cela permet aux artistes de faire plus d’argent, tout en proposant un produit aussi qualitatif que les albums physiques puisque les NFT ont la particularité technologique d’être impossible à répliquer, ce qui rend impossible toute contrefaçon.

Aymane – Développeur

En juin dernier, Ziak, que vous connaissez probablement pour le morceau « Fixette » ou « Raspoutine », a mis en vente un NFT nommé Zi-Hash qui est « un cryptoshit produit en série limitée, au nombre de 500 barettes et 10 plaquettes ». Il faut compter 0.01 ETH (Etherum) pour l’achat d’une barette qui est l’équivalent de 23€ et 0.2 ETH pour une plaquette, soit 467€.

Pensez-vous que les NFT aient un réel avenir dans le rap ?

Florian Chevalier
Florian Chevalier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires