Sombre Clair

Ce jeudi 7 avril, était une grande date. Je ne vous parle pas d’une promotion au bar du coin ou un anniversaire surprise prévu de longue date. Non bien sûr je vous parle du concert de Jazzy Bazz aka Le Joker, accompagné en première partie de son fidèle acolyte, Monsieur Edge où nous étions avec l’équipe d’IGREK !

Jazzy Bazz au Chabada

Que demander de plus ?

Schémas monotones, Des nuages à la terre en passant par son featuring avec Alpha Wann, nommé « 20.000 ». Le grand Edge nous a servi « Offshore » en début d’année, un album incroyable !

La foule motivée, la salle qui sent le festival, tout était réuni pour accueillir le Joker

Fort de 4 albums, P-town, Nuit, Private club et enfin Mémoria sorti le 21 janvier dernier. Sa palette est diversifiée et son univers touche un large public, d’où la salle pleine au Chabada.

La voix grave de Jazzy Bazz a su emporter le Chabada dans des ambiances musicales Old School et actuelles. Mention spéciale pour le featuring avec Laylow, Raw spleen et Éternité avec Nekfeu qui ont retournés la salle ! Ce qui fait la force de Jazzy Bazz c’est son entourage, ou plus précisément L’entourage, son collectif rap de Paris. Nous avons eu la chance d’entendre les couplets incisifs de Ratus, Robdbloc, Esso Luxueux ou encore la surprise d’avoir vu le grand Deen Burbigo.

“Nerveux comme un couplet de Ratus”

Chacun d’eux propose une écriture recherchée, une prose intelligente et un univers personnel. Prenons par exemple Deen Burbigo. Peu importe les évolutions du rap et le temps, il a su s’inscrire en tant que légende du rap. Rien que de voir l’énergie et l’excitation de Jazzy Bazz sur scène lors de l’arrivé du Ojisama de L’Entourage, on comprends que Deen est source d’admiration…


Merci au Chabada d’avoir proposé ce concert, les gens étaient en sueur et les sourires étaient grands !

Gwévenn Guenard

1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires